On a testé la banque en ligne BforBank

On a testé la banque en ligne BforBank

BforBank, c’est la banque en ligne du Crédit Agricole. Comme c’est le cas pour (presque) tous les groupes bancaires français, seul le groupe BPCE n’a, pour l’instant, pas de banque en ligne attitrée, le Crédit Agricole a donc investi dans la banque 100 % numérique. Et, si les choses ont mis du temps à se faire, du fait de la difficulté de la maison mère à lâcher la bride de sa filiale en ligne, craignant des répercussions négatives auprès de sa clientèle en agence, BforBank jouit aujourd’hui d’une gamme véritablement complète de produits et services bancaires. Ce qui fait d’elle une des toutes premières banques en ligne du moment. Il ne lui reste plus qu’à rattraper son retard en nombre de clients.

Le compte et la carte bleue selon BforBank.

Née en 2013, soit bien après certaines de ses concurrentes, comme ING Direct, Boursorama Banque , Hello Bank! ou encore Monabanq, BforBank s’est tout de suite mise au diapason des frais minimum que proposent les banques en ligne. Dans les faits d’ailleurs, la vraie question à se poser concernant ses nouveaux acteurs bancaires, c’est comment se fait-il que tout le monde n’ait pas déjà déserté les banques de dépôts pour elles ? Comme vous allez le voir, les avantages à passer à une gestion en ligne sont très nombreux, à commencer par les frais de tenue de compte ou le coût de la carte bleue, complètement gratuits.

BforBank - ma banquière c'est moiPour débuter, BforBank offre à tous ses nouveaux arrivants un bonus de 80 €. C’est toujours agréable de se savoir désiré. Surtout quand c’est une banque qui vous offre de l’argent. Et, mieux encore, le service de mobilité bancaire et le service Bswitch vous permettent de changer de banque le plus simplement du monde. C’est la banque elle-même qui se charge des opérations de transfert de comptes depuis votre ancienne banque. Y compris en ce qui concerne les virements et prélèvements permanents. De toute façon, il n’y a aucun risque en termes de frais, puisque tous les virements et prélèvements SEPA sont gratuits.

Mais attention, tout le monde ne peut pas prétendre à entrer chez BforBank. En effet, il vous faudra justifier d’un minimum de 1 600 € de revenus mensuels pour pouvoir ouvrir un compte aux conditions exprimées plus haut. Et, si vous ouvrez un compte joint, la banque en ligne du Crédit Agricole vous demande de justifier de 2 400 € de revenus. Pour le reste, on entre dans le classique des banques en ligne ;

  • Carte bleue gratuite à vie, y compris pour une deuxième carte sur un compte joint ;
  • Frais de tenus de comptes à 0 € ;
  • Commissions d’intervention nulles ;
  • Retraits et paiements gratuits en zone Euro ;
  • Prélèvements et virements SEPA gratuits…

Rien que sur ces cinq points, l’économie annuelle réalisée est conséquente. Regardez sur vos comptes bancaires actuels, et comptabilisez les frais que vous réglez à votre banque, uniquement sur ces cinq points, et calculez la différence. Vous verrez ainsi que vous aurez tout intérêt à rejoindre une banque en ligne. D’ailleurs, et afin de vous aider dans votre calcul, BforBank vous permet de simuler très rapidement l’économie moyenne réalisée, et ce, sans tenir compte des commissions d’intervention éventuelles.

Mais les avantages à passer à une gestion autonome en ligne ne s’arrêtent pas qu’au coût. En effet, vous avez désormais la main sur votre argent. C’est vous qui le gérez, effectuez vos transferts d’un compte à l’autre, éditez vos virements ou prélèvements, effectuez vos propres oppositions aux prélèvements… En bref, vous êtes le seul maître à bord. Et, mieux encore, vous êtes enfin assurés de pouvoir joindre votre conseiller. Non seulement le système fait que les conseillers sont bien plus réactifs en ligne qu’en agence physique, mais de surcroît, les plages horaires sont bien plus larges ; du lundi au samedi inclus, et jusqu’à 21 h tous les jours de la semaine.

L’épargne et les placements.

Côté épargne et placements, BforBank décline une ligne simple et efficace ; une assurance-vie, un livret non réglementé et des outils boursiers. Côté livrets, on trouve bien entendu aussi les deux livrets réglementés les plus connus ; le livret A et le LDD, communs à tous les établissements bancaires et régis selon le mêmes règles où qu’ils soient commercialisés. Le livret BforBank est rémunéré à 0,30 %. C’est certes moins élevé que le livret A (0,75 %), mais il peut atteindre un plafond de 4 millions d’Euros et chaque individu peut en détenir plusieurs. Sachez également que ce livret est boosté pendant les deux premiers mois, à 3 % brut, dans la limite de 75 000 €.

Tous les livrets sont bien entendu gratuits et libres. Et la philosophie reste la même en ce qui concerne l’assurance-vie. Pas de frais d’entrée, pas de frais d’arbitrage et pas de frais sur les versements. Le tout, pour une rentabilité observée en 2016 de 3,04 % sur le fonds Euro Allocation Long Terme 2 et de 2,17 % sur le fonds Euro Dolcea Vita. Les seuls frais qui tiennent sont les frais de gestion, et encore, ils restent parmi les plus bas du marché (0,60 % sur Dolcea Vita, 0,70 % sur Allocation long terme 2 et 0,85 sur les UC). Sachez que vous pouvez également confier votre portefeuille à un expert, et donc ainsi passer sous mandat de gestion. Vous pouvez en sortir ou y entrer comme vous le souhaitez et opter pour l’une des formules suggérées par BforBank.

Le mandat de gestion est accessible dès 5 000 € d’investissement et ne compte pas non plus de frais sur les points vus au-dessus. Mieux, les frais de gestion sur le fonds Euro Dolcea Vita ne changent pas. Seuls les frais de gestion sur les Unité de Compte prennent 0,10 % de plus de frais. Le contrat d’assurance-vie donne accès à 35 OPCVM, 1 OPCI et 3 SCPI. Quant aux profils que vous pouvez trouver sur les mandats de gestion, ce sont les suivants :

  • Profil prudent, avec 60 % du capital investi en obligations, 25 % sur le fonds en Euro et 15 % en actions ;
  • Profil équilibré, avec 45 % du capital investi en obligations, 15 % sur le fonds en Euro et 40 % en actions ;
  • Profil dynamique, avec 30 % en obligations, 10 % en Euro et 60 % en actions ;
  • Profile offensif, avec 20 % en obligations et 80 % en actions.

Bien sûr, vous avez également accès à un profil de gestion libre.

Concernant vos opérations boursières, BforBank applique le même principe ; pas de frais de tenue de comptes sur les comptes titres ou PEA, pas de droits de garde ni d’abonnement et des frais de courtage très raisonnables. Vous aurez accès à plus de 2 000 OPCVM et à plusieurs outils permettant de vous aider dans vos démarches, gratuitement. Pour les détails, nous ne pouvons que vous inviter à rejoindre la page en question sur le site de BforBank.

Les crédits.

S’il y a un point sur lequel BforBank était à la traîne, c’était bien celui-là. Jusqu’au début de l’année 2016, le manque de lignes de prêt se remarquait d’autant plus que presque tous les concurrents directs de BforBank en étaient dotés. Et il semble que la banque en ligne du Crédit Agricole en souffrait. Mais ce manque est aujourd’hui relayé aux archives. BforBank a sorti en très peu de temps des lignes de prêts à la consommation ET une ligne de prêt immobilier. La gamme est désormais complète. Vraiment complète. Puisque tous les besoins de base d’un client peuvent être assouvis.

Commençons donc par les crédits à la consommation. Encore une fois, nous devons louer la simplicité et la sobriété avec laquelle BforBank nous propose ses produits et services. Les choses sont très claires, et on apprécie fortement. Ici, vous avez accès à trois lignes de prêt :

  • Un prêt personnel, qui peut regrouper toutes vos envies ou besoins en dehors du regroupement de crédits, pour un montant compris entre 1 000 et 75 000 € ;
  • Un prêt auto, pour tout véhicule neuf ou de moins de cinq ans, pour un montant compris entre 3 500 et 100 000 € ;
  • Un prêt travaux, pour tous les travaux secondaires ou de décoration, mais ne pouvant intégrer le gros œuvre ou les travaux de construction de la maison, pour un montant compris entre 3 500 et 46 000 €.

Ces trois lignes de prêt sont indexées sur les mêmes taux. Une simulation pour l’un vaut donc pour l’autre. Mais surtout, n’hésitez pas à effectuer vos simulations en ligne. BforBank bénéficie d’une approche à ce niveau qui la plus claire, la plus simple et la plus rapide que nous ayons vu, y compris vis-à-vis des spécialistes du prêt à la consommation sur internet. Dans les faits, l’offre est claire, et les résultats obtenus sont à la fois satisfaisants et rapides. Et concernant les taux, vous verrez ces derniers varier entre 2,50 % et 6,90 % selon les durées, les montants empruntés et, surtout, le type de prêt pour lequel vous optez.

Le prêt immobilier est tout récent. Il n’est présent dans l’offre BforBank que depuis le 1er mars 2017. Mais encore une fois, les choses sont simples et efficaces :

  • Pas de domiciliation de revenus requise ;
  • Pas de frais de dossier ;
  • Pas d’IRA sauf rachat concurrence ;
  • Et une réactivité bien meilleure qu’en agence physique…

Essayez, lors de votre prochaine visite à un banquier « classique » de lui demander sa meilleure prestation possible tout en lui affirmant que vous resterez domicilié dans votre banque actuelle. Et observez sa réaction. Il y a très peu de chance que vous trouviez autant de souplesse ailleurs que dans une banque en ligne. Quant aux indemnités de rachat anticipé, d’environ 3 % du capital restant du au moment du solde du prêt, c’est toujours plus intéressant de ne pas avoir à les payer.

De surcroît, ici, toute votre demande de prêt se passe en ligne. Vous ne perdez donc plus de temps à vous déplacer dans les horaires d’ouverture de votre agence. Vous pouvez aussi utiliser tous les outils nécessaires à votre demande de prêt. Ils sont disponibles en ligne. Effectuez vos simulations et choisissez enfin votre durée d’emprunt, puis, suivez l’avancée de votre dossier en temps réel, aussi bien depuis votre ordinateur que depuis votre smartphone. Il ne vous reste plus qu’à lire le contrat et à signer électroniquement. Simple, réactif, efficace.

Le prêt peut courir sur une durée allant de 7 à 25 ans, pour un minimum empruntable de 80 000 €. Mais aucun apport financier n’est requis hormis l’équivalent des frais de notaire voire d’agence immobilière et frais de garantie. Notez que le prêt immobilier BforBank est garanti par la caution Crédit Logement. Etonnant, quand on sait que le Crédit Agricole travaille en général avec sa propre garantie CAMCA. Au final, si l’on devait un seul reproche à la gamme de prêt de BforBank, ce serait lié aux prêts à la consommation. En effet, ces derniers ne sont pas des prêts BforBank, mais des prêts CA Consumer Finance. Ceci dit, dans la pratique, cela ne fait pas grande différence.

Les assurances.

Au niveau des assurances, BforBank ne développe pas de gamme spécifique. Sans doute la banque en ligne considère-t-elle que e marché est déjà très complet dans le domaine. Donc, en dehors d’une assurance emprunteur et des assurances classiques protégeant les comptes bancaires et les objets numériques, vous ne trouverez rien ici. Pas d’assurance auto, santé ou habitation.

Conclusion

Pour conclure, nous appuyons  en premier lieu sur le site en lui-même. Il est très clair et très bien vulgarisé, simple d’accès, sobre, propre. C’est l’image même de la simplicité efficace. Ça fait du bien à lire… Et à comprendre. Ensuite, on peut désormais considérer que BforBank a bien intégré le pool des pures players, ces six acteurs du marché qui risquent d’être bientôt rejoints par d’autres banques, comme Orange Bank, Fidor Bank, ou encore la banque en ligne de la Banque Postale. Mais désormais, à l’instar d’ING Direct, de Monabanq ou de Fortuneo, BforBank affiche sa personnalité. On reconnaît ses traits particuliers.

Certes, elle n’est pas pour tout le monde. Mais rien ne peut obliger une société privée à vendre ses produits à tout le monde. Il est d’ailleurs souvent préférable que les choses soient bien définies. On s’occupe toujours mieux de son cœur de métier, cœur de cible ou cœur de clientèle que de tous ceux et toutes celles que l’on essaie de conglomérer autour pour faire du nombre. La segmentation peut donc être gage d’efficacité et de professionnalisme. Peut-être les choses évolueront-elles de ce côté-là plus tard. Mais pour l’instant, laissons BforBank croître encore un peu. Gageons qu’elle saura dorénavant se faire sa place…