Comment devenir trader ?

Comment devenir trader ?

Synonyme d’argent facile et de montées d’adrénaline, la profession de trader fait rêver. Les traders ont cependant été largement critiqués, suite à le cirse de 2009, et n’ont actuellement pas toujours bonne presse. Quelles sont les véritables opportunités à saisir pour devenir trader ? Quels sont les moyens nécessaires pour parvenir à accéder au monde des golden boys ? Le point dans cet article.

Une profession pas si épique

Symbole de la réussite néolibérale, le monde du trading a, à de nombreuses reprises, été mis en scène dans des films tels que « Wall Street » ou « Margin Call ». Les traders y sont présentés comme des héros cyniques, jonglant chaque jour avec des dizaines de milliers de dollars et gagnant des bonus indécents, au risque de déclancher un crash boursier. Même si dans certains cas, la réalité approche la fiction, la profession de trader n’est pas si épique.
Bien d’avantage technique que romanesque, l’activité des courtiers est soumise à des règles relativement strictes depuis la crise.

Pouvoir s’anticiper et s’adapter


Le trader a pour mission d’acheter et de vendre des actions, des devises, des matières premières, etc. Il travaille généralement pour une banque, une industrie ou un fond d’investissement. Son principal objectif est de produire le profit le plus important possible par des « prises de position ». Son travail se base sur l’anticipation des variations des marchés boursiers. Il effectue ses ordres à l’aide d’un ordinateur et passe une partie de sa journée à s’informer des actualités du monde de la finance.
La journée d’un golden boy débute tôt et fini tard. Elle est rythmée par les bourses du monde entier. Le trader travaille sous pression et prend des risques pouvant avoir des conséquences relativement importantes.

Des gains moins mirobolants qu’avant

Au départ, un trader peut gagner entre 40’000 Euros et 60’000 Euros par an. Son revenu fixe peut augmenter avec les années mais plus dans les mêmes proportions qu’avant, suite aux mesures de contrôle mises en place par le gouvernement français. Les bonus sont toujours intéressants, même si eux aussi sont à présent contrôlés.
On estime toute fois qu’un trader expérimenté, et ayant de bons résultats, peut gagner entre 60’000 Euros et 100’000 Euros par an, sans compter les bonus.

Tous les chemins ne mènent pas aux salles de marché

Même si les chemins qui conduisent à la profession sont nombreux, la plupart des traders qui travaillent dans les salles de marché ont suivi une formation supérieure dans une école d’ingénieur ou une école de commerce et ont suivi une spécialisation en finance. Il est également possible de passer par des écoles de management ou par la Fac. Ils parlent couramment anglais et ont des connaissances d’autres langues. Dans tous les cas, les études nécessaires sont très complètes (finance, économie, mathématique, anglaise, etc.) et durent environ 5 ans.
Il faut se méfier des sites Internet qui proposent des formations rapides. Elles ne permettent tout au plus que d’acquérir des connaissances de base qui ne sont pas suffisantes pour percer le monde du trading.
Une fois diplômé, il est recommandé de postuler directement sur les sites des banques ou des fonds d’investissement. La plupart du temps, la carrière débute par un stage qui peut apporter de nombreuses opportunités en terme d’évolution. De nombreux traders travaillent dans les plus grandes salles de marché sans être des génies de la finance.

Lectures complémentaires :