Boursorama

Boursorama

Boursorama, c’est la banque en ligne de la Société Générale, à 100 %. Mais à l’instar de Fortuneo, Boursorama n’a pas débuté directement ses opérations de banque en ligne. Il fut courtier, l’un des plus importants de la toile, avant de se décider à ouvrir des comptes bancaires en ligne. Dès lors, il sépare ses deux activités principales en deux portails, et imprime une nouvelle vitalité à la banque en ligne. Aujourd’hui, Boursorama Banque est la seule avec ING Direct à avoir dépassé le million de clients en ligne, en France. Et le nombre de nouveaux clients ne cesse de grimper…

 

Le compte et la carte bleue selon Boursorama.

A l’instar de ses consœurs sur internet, Boursorama Banque offre 80 € à tous ses nouveaux clients. Les cartes bleues sont évidemment gratuites, mais Boursorama précise toutefois que les cartes Visa Classic et Premier sont offertes à vie. C’est tout simplement parce que la banque en ligne de l Société Générale ne commercialise pas d’autres cartes bleues. De surcroît, les conditions d’accès à ces cartes sont les suivantes :

  • Pour une Visa Classic, un revenu mensuel de 1 000 € ou 2 500 € d’encours sur l’ensemble des comptes ;
  • Pour une Visa Premier, un revenu mensuel de 1 800 € ou 5 000 € d’encours sur l’ensemble des comptes.

Rappelons à titre de comparaison que BforBank n’accepte personne à moins de 1 600 € de revenus, que Fortuneo pose son premier plancher à 1 200 €, et que Monabanq accepte tout le monde. Dans les faits, il existe même une troisième solution, n’obligeant pas la domiciliation de compte. Il est possible de souscrire une carte Visa Classic, avec des plafonds amoindris, pour 18 € par an, mais sans être forcé de domicilier ses revenus. Une offre intermédiaire pas inintéressante, pour finir de convaincre quelques indécis par exemple…

Parce que pour ces derniers, il est encore possible de rajouter beaucoup d’autres éléments :

  • Frais d’ouverture et de fermeture de compte inexistants ;
  • Frais de tenue de comptes invisibles ;
  • Virements et prélèvements en Zone SEPA gratuits ;
  • Retraits et paiements gratuits en Zone Euro ;
  • Alertes sms gratuites ;
  • Commissions d’intervention offertes ;
  • Même l’envoi des relevés de compte par courrier est gratuit…

L’économie réalisée sur une année civile peut dépasser les 300 €. Et plus encore si l’on doit intégrer les commissions d’intervention.

Et si les arguments économiques ne suffisaient pas, les banques en ligne sont capables d’innovations technologiques qui rendent la vie des usagers plus simple. Par exemple, lorsque vous faites face à un achat imprévu, et que votre plafond de paiement de carte bleue atteint sa limite mensuelle, comment faites-vous ? Chez Boursorama Banque, comme chez de nombreuses concurrentes, et notamment chez les néobanques comme N26, il vous est possible de modifier vous-même votre plafond de carte bleue. Sans besoin d’une intervention extérieure. Et l’opération est très rapide depuis une application mobile. En somme, vous pilotez votre carte bleue en fonction de vos besoins. Vous êtes autonomes. En banque de dépôt, une telle opération peut prendre plusieurs jours et coûter 15 €…

Pour finir sur les arguments qui font de Boursorama Banque l’une des banques en ligne les plus prisées, les plages horaires pendant lesquelles vous pouvez contacter les conseillers de la banque. Ce sont les plus larges du marché, de 8 h à 22 h. et jusqu’à 16 h 30 le samedi. Avec la loi sur la mobilité bancaire, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce genre d’offre bancaire, plus simple, plus réactive, et surtout moins coûteuse. Mais chacun fait ses choix…

 

L’épargne et les placements.

De ce côté, on trouve le trio classique d’une banque en ligne ; un livret libre, une assurance-vie et l’expertise boursière. Pas de surprise donc, mais une gamme complète, et inventive aussi. Complète, parce qu’en plus de son compte sur livret, entièrement gratuit et rémunéré à 0,30 % (comme chez BforBank, mais sans bonus à l’entrée), Boursorama Banque dispose aussi du livret A, du LDD, mais également des épargnes logement que sont le PEL et le CEL. Comme les deux premiers, les deux derniers sont des épargnes réglementées, absolument identiques dans tous les établissements les commercialisant.

Inventive, parce que Boursorama Banque jouit d’un autre produit d’épargne, dont il est le seul à faire la promotion ; un compte d’épargne pilotée. Le principe ? Un mix entre un livret et compte titre. Aussi libre qu’un livret, mais donnant accès à tous les placements financiers. L’avantage, principal est donc dans l’énoncé ; il s’agit bien d’un compte d’épargne. Ici, vous avez donc le choix entre quatre profils d’investisseur, comme si vous deviez choisir une gestion sous mandat dans votre contrat d’assurance-vie. Le principe est effectivement le même. Et voici d’ailleurs les profils définis par Boursorama Banque :

  • Profil défensif, qui a tout de même connu un rendement moyen de 13,11 % entre le 1er juin 2012 et le 31 mai 2016 ;
  • Profil équilibré, pour investisseur amateur déjà plus avisé et qui consent à prendre quelques risques en échange d’espoirs de meilleurs rendements ;
  • Profil dynamique, dans lequel les amateurs éclairés se reconnaîtront sans doute ;
  • Profil offensif, où toute la place est laissée à l’action…

Pourvoir allier l’expertise de la gestion pilotée à la liberté d’un compte d’épargne classique, c’est effectivement très inventif. Mais ce n’est pas que cela. Ça vulgarise un peu la bourse, dans le sens noble du terme. C’est une première approche, discrète mais qui peut mettre l’eau à la bouche et permettre de se rendre compte que les placements boursiers ne sont pas forcément réservés à une élite financière. Et que ce monde n’est pas aussi incompréhensible et obscur. Le fait de pouvoir retirer ses billes n’importe quand, sans frais et sans préavis, est forcément rassurant.

Et cette fameuse gestion pilotée, on la retrouve dans le contrat d’assurance-vie. Logique. Mais Boursorama Banque s’appuie sur deux fonds en Euro, le bien nommée fonds Euro Exclusif, et le fonds Eurossima. Tous deux ont eu pour rendement en 2016, et respectivement, 2,65 % et 2,25 %, nets. C’est moins bien que BforBank ou Fortuneo, mais le fonds Exclusif est spécialement conçu et réservé aux seuls clients de Boursorama Banque. Une sécurité supplémentaire quand on connaît l’expertise du groupe Société Générale sur les marchés. Et, vous pourrez vérifier, ce n’est pas une plaisanterie.

Vous pouvez donc piloter votre contrat d’assurance-vie de façon tout à fait libre, mixant vous-même la part de fonds en Euro et la part d’UC, au nombre de 280 disponibles via Boursorama Banque. Mais vous pouvez également opter pour la gestion pilotée, qui voit une possibilité de plus au sein de ce contrat d’assurance-vie, par rapport au compte d’épargne ; le profil réactif. Même si les performances du passé ne peuvent présumer des résultats à venir, les chiffres avancés par Boursorama Banque sur chacun de ses profils sont alléchants.

La Bourse, c’est toute la vie de Boursorama. C’est même inscrit dans son patrimoine génétique, dans son  patronyme. Alors les solutions pour mieux investir, Boursorama en a, accessibles, inventives, diversifiées et accompagnées, au besoin. Et le mieux que vous ayez à faire si c’est ce sujet qui vous intéresse, c’est de vous rendre directement sur la page de la banque consacrée à son offre boursière. Mais sachez auparavant que vos comptes ne souffriront pas non plus ici de frais de tenue de compte, d’abonnement, ou de droits de garde.

 

Les crédits.

Comme c’est désormais le cas chez nombre de ses concurrentes, Boursorama Banque décline aussi bien un prêt immobilier qu’un prêt à la consommation. Le prêt immobilier n’est pas forcément celui qui présente le meilleur taux parmi les banques en ligne. Néanmoins, c’est par rapport aux banques de dépôt qu’il faut juger. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Jugez par vous-mêmes ;

  • Frais de dossier offerts ;
  • Pas d’IRA sauf rachat concurrence ;
  • Pas d’obligation de domiciliation de salaire ;
  • Demande, suivi et signature du prêt 100 % en ligne…

Vous pourrez arguer du fait qu’au final, rien ne différencie le prêt immobilier de Fortuneo, de BforBank et de Boursorama Banque. C’est vrai qu’ils reprennent un peu les mêmes caractéristiques. Mais comparez plutôt avec votre banque dépôt. Est-elle capable de s’aligner sur de telles propositions ? Et si oui, contre quelles contreparties ? Et combien de temps va-t-il falloir négocier, donc perdre pour éventuellement obtenir la même souplesse ? Définitivement, les banques ne ligne prennent le pas sur les banques de dépôt.

Boursorama Banque dispose également d’une vaste gamme de prêts à la consommation, qu’il regroupe sous l’appellation prêt personnel, donnant l’impression d’une seule ligne de prêt capable de financer absolument tous les besoins autres qu’immobilier, hormis le regroupement de crédit. Mais ce n’est qu’une impression. Dans les faits, Boursorama Banque décline plusieurs lignes de prêt, à l’instar de ce que font les spécialistes en la matière. Quoique pas au point de Cetelem tout de même.

Mais vous trouverez des prêts pour véhicules, d’autres pour travaux ou pour besoin de trésorerie. On regrettera juste de ne pas pouvoir en savoir plus, à moins d’être client. Ni de pouvoir réaliser une simulation, comme sur le site BforBank, très bien conçu au passage. On est un peu déçu de ça. Mais on ne doute pas instant que la gamme soit complète et que les besoins puissent être comblés. D’autant que là aussi, la possibilité de réaliser son prêt 100 % en ligne existe. Quel que soit le service bancaire qu’elles touchent, les banques en ligne iront toujours plus vite et plus simple que n’importe quelle banque de dépôt.

 

Les assurances.

Comme c’est le cas de nombreuses banques en ligne, à part peut-être Monabanq et Hello Bank, Boursorama Banque ne commercialise que très peu de contrats d’assurance. C’est encore la norme dans ce milieu. Ici, vous ne trouverez pas d’assurance santé, pas plus que de possibilité de garantir votre logement ou votre voiture. Les contrats d’assurances proposés ici concernent la protection de vos comptes bancaires, de votre identité numérique et de vos moyens de paiement. Des contrats que l’on retrouve aussi chez tous les concurrents.

 

Conclusion.

Au final, Boursorama Banque se révèle encore une fois très intéressante. Les prix sont tirés au plus bas et l’expertise bancaire et boursière est indiscutable. De plus, la banque s’ouvre à plus de monde, avec un plancher à 1 000 € de revenus mensuels. L’ensemble de la gamme est cohérent, même si le site abuse un peu trop des « flashes roses » à mon goût. Mais cela est une appréciation très personnelle. Si Boursorama Banque a su séduire plus d’un million de clients en France, ce n’est pas un hasard. Les tarifs sont au plus bas, pour une prestation de service optimum.

Tous les services bancaires du quotidien sont présents. Il ne manque rien pour 80 % des usagers bancaires. Mieux, les conseillers sont plus facilement joignables ici que dans votre banque de dépôt. Vous pouvez appeler après le dîner, à tête reposée, et sans avoir à vous préoccuper de votre banquier pendant toute la journée pour réussir à trouver un créneau. La souplesse, la réactivité, les coûts moindres… tout plaide pour les banques en ligne. Vous avez déjà ouvert un compte ?